MODULE 3: SAVOIR ÉVALUER ET SÉLECTIONNER L'INFORMATION TROUVÉE

La démarche universitaire se démarque, entre autres, par son caractère résolument critique. Nulle part cet esprit critique est-il d'une aussi grande importance que dans l'exploitation d'Internet comme source d'information. Il ne suffit pas de savoir quelle information existe sur Internet (module 1) et comment la repérer (module 2); il faut aussi être capable d'évaluer l'information trouvée pour être en mesure de la sélectionner.

Un des grands dangers de la recherche informatisée de l'information est qu'elle a tendance à minimiser (ou même évacuer) le processus intellectuel d'évaluation critique, pourtant indispensable. N'importe quel utilisateur d'un moteur de recherche ou d'une banque de données peut confectionner rapidement une immense liste de ressources, de références ou de données à partir de quelques mots-clés. Avec une réflexion plus approfondie, il est possible de réduire cette masse de notices en utilisant une bonne stratégie de recherche. Mais l'identification des ressources les plus appropriées requiert de l'usager un examen attentif de chacune. Dans ses grandes lignes, le processus intellectuel de sélection est donc identique à celui qu'impose la recherche dite «classique»: poser un regard critique sur chaque ressource trouvée, que ce soit dans un moteur de recherche sur Internet ou sur les rayons d'une bibliothèque.

Le caractère éminemment public et incontrôlé d'Internet, qui est une de ses forces, entraîne toutefois une différence fondamentale par rapport à la recherche documentaire classique:

  • avant l'avènement d'Internet, la recherche documentaire des étudiants universitaires se déroulait surtout dans un environnement contrôlé: la bibliothèque. En bibliothèque, l'information est triée au préalable, car en règle générale, chaque document présent dans une bibliothèque universitaire s'y trouve en vertu de la décision d'un bibliothécaire spécialisé. Cela ne garantit pas nécessairement la qualité de l'information, mais exclut tout au moins une grande masse de documentation entièrement dépourvue de fiabilité ou à caractère non scientifique;
     
  • Internet crée un nouveau paradigme en permettant à quiconque en a les moyens de publier de l'information sur n'importe quel sujet. Internet donne ainsi un accès libre à une quantité phénoménale d'information qui n'est soumise à aucune validation systématique. C'est la liberté de l'information; mais la liberté comporte aussi des dangers. La responsabilité de la sélection des ressources et des informations de qualité repose essentiellement sur l'utilisateur.

Comment sélectionner les ressources de qualité parmi la masse de documentation trouvée? Comment déterminer si l'information fournie est crédible, exacte et utile? Heureusement, on peut proposer des moyens qui, appliqués aux ressources sur Internet, permettent de séparer le bon grain de l'ivraie.

Il importe toutefois, dès le départ, de clarifier notre propos: dans ce guide, il n'est pas question d'évaluer des ressources sur Internet du point de vue médiatique, en se penchant sur le graphisme, la navigabilité, etc. Cette aptitude est fort utile, en particulier pour ceux qui cherchent à créer eux-mêmes des ressources; mais la capacité d'évaluer le contenant technologique d'une ressource diffère grandement de la capacité d'évaluer son contenu intellectuel. Pour faire une analogie, il s'agit de la différence entre déterminer si un site Web devrait être retenu dans une bibliographie (l'approche adoptée ici) et juger s'il mérite un prix d'excellence en tant que site Web.

Il existe deux approches à l'évaluation critique du contenu intellectuel des ressources sur Internet, qui seront traitées successivement dans ce module:




Dernière modification: 3 janvier 2007